Quatre français sur dix décidés à acheter un bien immobilier dans un futur proche

Money designUne confiance qui revient, des taux d’intérêt très bas, la volonté de préparer la retraite : sont autant d’arguments qui poussent 39 % des Français à vouloir acheter un logement.

Selon une étude de la mi Mars, 39 % des français ont l’attention d’acheter un logement dans les années à venir. Sur ce total, 13 % y pensent sérieusement, alors que pour 26 %, il s’agit d’un simple projet.

Si cette ambition de vie marque un très bon score, cela tient notamment à la remontée du moral des ménages français. Peut même que l’on assiste à un « effet rattrapage », certains acquéreurs ayant fait preuve d’un certain attentisme au cours de ces trois dernières années.

L’étude rapporte clairement que l’objectif principal de ce nouvel engouement pour l’immobilier est de pouvoir s’assurer une retraite convenable. En effet, c’est la préparation de la retraite qui constitue la principale motivation d’achat.

53 % des personnes interrogées veulent être propriétaires de leur résidence principale pour ne pas avoir à payer de loyer lorsqu’ils cesseront de travailler.

31 % comptent investir pour louer et disposer d’un revenu complémentaire. A ce propos, le sondage confirme la cote croissante de l’avantage fiscal Pinel.

Par ailleurs, les questions liées à la transmission de patrimoine restent très présentes dans le cœur des français.

29 % des sondés déclarant vouloir transmettre le bien à leurs enfants. Dans cette même logique de sécurisation, le sondage rappelle que la pierre reste une valeur sûre pour 65 % des personnes interrogées.

Enfin, il semblerait surtout que les français prennent conscience que c’est LE bon moment pour investir dans l’immobilier.

Au chapitre des facteurs favorables à l’achat ; 69 % des sondés citent le bas niveau des taux d’intérêt, 54 % les conditions d’obtention d’un crédit immobilier assouplies, 52 % les aides financières comme le PTZ, et la défiscalisation Pinel ou le Crédit d’impôt développement durable.

Côté prix, les avis sont plus mitigés. Les prix actuels de l’immobilier sont estimés attractifs pour 47 % des français, alors que 48 % les estiment encore peu incitatifs à l’achat et donc trop élevés.

Seulement malgré ces prises de conscience et ces bonnes résolutions, il persiste quelques derniers freins au passage à l’acte de propriété.

52 % des personnes interrogées estiment que leur situation financière personnelle est un obstacle immédiat à l’acquisition immobilière et 59 % jugent que le contexte économique général est défavorable.

Au bout du compte, 43 % des sondés pensent que c’est actuellement le bon moment pour acheter, les attentistes comptant encore pour 55% des personnes interrogées.

stock-immo.com

Vous appréciez nos articles, n’hésitez pas à visiter notre site et à le partager  en cliquant sur les liens réseaux sociaux en bas de la page d’accueil.