Lutte contre la précarité énergétique

green economy, leaves growing around an ideaLe constat est sans appel, 20 % des français rencontrent des difficultés pour payer leurs factures énergétiques, qu’elles soient de gaz ou d’électricité, une proportion bien plus élevée que celle retenue jusqu’à présent.

 

Il est donc nécessaire que des mesures d’aides aux plus modestes soient mises en place pour le gouvernement. Le projet de loi sur le programme de «  transition énergétique » remplaçant l’ancien programme « développement durable » plus stricte dans ces conditions est actuellement en discussion à l’Assemblée Nationale, et le budget 2015 semble conséquent.

 

L’Agence Nationale de l’Habitat, établissement public dédié à la réhabilitation des logements privés, demande un engagement de 68 millions d’euros supplémentaires pour lutter contre la précarité énergétique. Sur cette somme, 27 millions d’euros d’aide à la rénovation thermique seront délégués aux préfets de région. Il semble évident qu’un logement mieux isolé consomme moins d’énergie ce qui permet un allègement des factures des français. L’objectif en 20114 était d’atteindre 50 000 logements rénovés énergétiquement.

 

Enfin, il semble important de souligner que le gouvernement montre également une tendance à favoriser la construction de logements neufs, toujours dans un objectif d’amélioration énergétique de l’habitat français.